Prochain Séminaire École

4 avril 2019

à 21h15, au 118, rue d'Assas - 75006 Paris

Un transfert autre, la passe

Patrick Barillot : « Y a-t-il un au-delà transférentiel à la passe ? »

On s’imagine entrer dans l’analyse avec un désir de savoir et on en sort, via la passe clinique, par une levée de son « je n’en veux rien savoir », caractéris- tique de la chute transférentielle. Que reste-t-il du transfert après la passe et de ce rapport au savoir ?

Nadine Cordova : « Place au transfert, on ne badine pas »

La passe n’est-elle pas l’expérience qui convoque le point de bascule du transfert analytique, le dispositif, le témoignage de ce passage et ses effets ? Alors, que ramasse finalement la passe, un transfert... autre ?

Lydie Grandet : « Pas sans école »

Solliciter la possibilité d’entrer dans la procédure de passe requiert détachement et courage : détachement de ce qui a occupé des années d’analyse et courage d’affronter la contingence qui a dévoilé « le ru où se situe le désir [...] qui est ce que nous sommes et aussi ce que nous ne sommes pas » (J. Lacan, L’éthique). Quel transfert alors ?

Marie-Paule Stéphan : « Être passeur. Accélération ou relance du transfert ? »

Qu’en est-il du transfert de l’analysant au moment de sa désignation à la place de passeur ? Qu’est-ce que cette expérience modifie au niveau de la relation au savoir et à l’Autre ? Et avec quels effets sur le transfert ?

Discutants : non communiqué

Consulter le Programme complet de l'année.