Mensuel 054 Octobre 2010

Le billet de la rédaction

Retour de Rome

Il était temps de nous rendre à Rome !

Rome, où Freud s’était d’abord rendu et avait écrit, en septembre 1913, la préface au plus aimé de ses livres, Totem et tabou.

Où Lacan, quarante ans plus tard et en septembre aussi, avait fait son célèbre « Discours » pour introduire le non moins célèbre rapport, « Fonction et champ de la parole et du langage en psychanalyse ». Où il choisit ensuite de faire état, en 1967, de la « Raison d’un échec ». Où, invoquant Nerval, enfin, il prononça en 1974 « La troisième » et dernière de ses conférences romaines. Rome, disait-il, est « un lieu qui conserve une grande portée, et tout spécialement pour la psychanalyse 1 » !

Sans méconnaître que le ratage est au rendez-vous, les cinquante-deux Forums du Champ lacanien, et leur École, étaient donc réunis à Rome début juillet. Pas tous ses membres, mais nombre d’entre eux et quelques autres. Le vendredi 9, pour entendre cinq analystes de l’École récemment nommés et certains des membres des cartels de la passe - dont on pourra lire les interventions dans le prochain Wunsch. Les samedi 10 et dimanche 11, pour participer au travail sur le thème de la sixième rencontre de l’Internationale des Forums, « Le mystère du corps parlant », auquel le prochain numéro de la Revue sera consacré.

En attendant ces lectures à venir, le Mensuel d’octobre s’offre le plaisir de publier en ouverture un bel article, ô combien pertinent, que Louis Soler avait présenté à Rome en 1996 : « Lacan et le baroque ». Repris dans Intersezioni en langue italienne, on le retrouvera ici dans sa version originale.

Ce numéro propose ensuite un ensemble de textes intéressant de près la psychanalyse en intension : les six dernières interventions au séminaire d’École sur « Le réel dans la cure, ses incidences dans la passe et l’École » et trois travaux de cartels sur la transmission et la passe. Sans oublier les « Petits riens » qui viennent le clore.

S. A.

1. Cf. la conférence de presse de Lacan au centre culturel français de Rome, 29 octobre 1974.

Sommaire

- Le billet de la rédaction : Retour de Rome
Louis Soler, Lacan et le baroque

Séminaire École 2009-2010, suite et fin Le réel dans la cure, ses incidences dans la passe et l’École
- David Bernard, La mort et le langage
Lola López, La satisfaction de fin d’analyse : une rencontre particulière avec le réel
Patrick Barillot, De l’impuissance à l’impossible
Maria-Vitoria Bittencourt, Une voie de la satisfaction
Colette Soler, La passe réinventée ?
Sol Aparicio, Persistance d’une question

Cartels
Patricia Dahan, Les cartels et la passe
Nicolas Bendrihen, Perte et transmission
Jean-Michel Arzur, Que reste-t-il des parents ?

Chronique
Claude LégerPetits riens