Mensuel 080 Juin 2013

Billet de la rédaction

Elle affecte le corps
Dans la psychose, surgit-elle du dehors ?
Elle peut être isolée,
l’inconscient peut en témoigner.
Ses signifiants un jamais liés,
toujours incarnés
du rapport à la jouissance,
c’est du côté du hors-sens.
Ses signifiants sans articulation,
du sujet il peut être question,
quand certains deviennent quelque chose pour quelqu’un,
de passer au signe, tel peut être leur destin.
Revenons à elle ;
C’est une matière, une substance,
par ses effets, elle donne consistance
au parlêtre nouant parole et jouissance
d’un corps marqué dès l’aurore de l’enfance.
Mélodie, tonalité, nourrie au son
Nourrisson - lallations -
Elle peut être chantée,
jamais totalement attrapée.
L’avez-vous deviné ?
Lalangue est dans ce mensuel honorée.
À la lecture puis-je vous inviter
des quatre textes issus de nos soirées.
Dans une autre rubrique
dite clinique,
un texte prononcé près de l’Acropole,
le second lors d’une soirée conférence-débat d’un des pôles.
Petit tour d’horizon de la revue
avec pour finir, toujours attendue,
une chronique un peu caustique ?
Attention ! du nouveau proposé Claude Léger.
Lisez - À la page vous serez.

Stéphanie Le Blan

Sommaire

Billet de la rédaction

Séminaire EPFCL à Paris 2012-2013 - Que peut-on savoir du savoir inconscient ? 
Didier Grais, La dyarchie de l’inconscient
Patricia Dahan, Pourquoi, pour la psychanalyse, le savoir est-il une énigme ? Le New-Lacan-Ton(e)
Bernard Nominé, Le savoir est une invention

Clinique
Carlos Guevara, Sur la jouissance féminine et le désir de l’analyste
Muriel Mosconi, Psychoses et infinis : János Bolyai et Georg Cantor

Chronique éphémère sur les pères au XXIe siècle
Jacques Tréhot, Les diminutifs