Mensuel 002 - Décembre 2004

Introduction Patricia Dahan

La vocation de ce bulletin étant de rendre possible une large diffusion des élaborations théoriques et cliniques réalisées dans les groupes de travail et les séminaires qui se tiennent dans l’École de psychanalyse des Forums du Champ lacanien, nous publions dans ce numéro la séance d’ouverture du séminaire Champ lacanien. Jean-Jacques Gorog a introduit, avec de nombreuses références, le thème de réflexion de cette année : « L’inconscient, les mœurs et le réel ».
À partir de cas cliniques présentés par Lacan l’année du séminaire Le Sinthome (1975-1976), Michel Bousseyroux nous propose de se servir de l’écriture du nœud pour rendre compte des caractéristiques de la paranoïa, de la schizophrénie et de la paraphrénie.
Vous allez aussi découvrir plusieurs textes qui parlent du désir de l’analyste, de son acte et de la fonction de la surprise dans la psychanalyse.
Anna Martinez Westerhausen évoque son expérience d’une vingtaine d’années dans « l’École de Lacan » et décrit le lien étroit qui se noue entre le désir de l’analyste et sa relation avec l’École. Le désir d’École est associé au désir de travail et permet une élaboration à plusieurs ; ainsi, à partir des réflexions échangées avec des collègues au sein de l’École, Anita Izcovich aborde la question de « l’interprétation à côté ». Marie Jejcic indique comment l’analyste, en introduisant l’effet de la surprise, peut orienter la séance et en faire un « événement ». La suspension de la séance est aussi une façon de créer la surprise et relance la chaîne des associations, c’est ce que décrit Géraldine Philippe dans son commentaire sur la durée de la séance. Surprise encore avec la phrase de Lacan prononcée à Deauville en 1978 : « Bien entendu, c’est un échec complet, cette passe. » En s’exprimant ainsi, Lacan surprend son auditoire et nous oblige à nous questionner. Marc Strauss commente et interroge ce propos.
Malena Hansson, responsable du fonctionnement des cartels à I’EPFCL, nous explique en quoi consistent ces groupes de travail et comment leur structure permet d’éviter certains écueils. Les cartels étant l’occasion d’une ouverture vers un savoir nouveau, elle nous invite à produire des textes, à publier dans ces pages, pour partager les « trouvailles et surprise » de chacun dans l’élaboration de ses questions.
Ce rendez-vous épistémique et ce rendez-vous d’information sur l’actualité de I’EPFCL sont possibles grâce au travail du comité de rédaction qui se compose d’une équipe de neuf personnes, dont la plupart ont participé aux comités de rédaction des différentes publications des Forums depuis leur création. Des plus jeunes, qui par ailleurs ont montré leur intérêt pour le travail de rédaction, nous ont rejoints. Une équipe donc disponible pour recevoir toute proposition d’article, de telle sorte que les lecteurs de ce bulletin puissent aussi en être les auteurs.

Sommaire

- Jean-Jacques Gorog : L’inconscient, les mœurs et le réel
- Michel Bousseyroux : Variétés différentiables de la psychose : la schizophrénie, la paraphrénie
- Ana Martinez Westerhausen : L’École de Lacan, une interprétation du désir de l’analyste
- Anita Izcovich : Après l’acte
- Marie Jejcic : Surprise dans la séance
- Géraldine Philippe : La séance courte, variante de la séance-type
- Marc Strauss : Échecs et succès
- Malena Hansson : Cartel ?