Actualité

Prochain Séminaire du Champ lacanien

Jeudi 23 février à 21h15

Denis Kambouchner : « Descartes: la certitude au risque de la psychose? »

L’opération radicale de Descartes, plaçant un doute « hyperbolique » au principe d’une nouvelle métaphysique et d’une nouvelle philosophie, a prêté à toutes sortes d’interprétations. Aujourd’hui encore, elle n’a rien perdu de sa puissance de fascination, y compris sur un plan psychopathologique. Qu’est-ce qui se joue, par exemple, dans l’évocation d’un Dieu qui m’aurait fait tel que je me trompe dans tout ce que je crois voir et dans tout ce que je crois déduire ? La certitude du Cogito peut-elle être ainsi emportée ? Et quelle sécurité d’esprit peut être conquise sur le fond d’une telle imagination ? La subjectivité cartésienne est-elle, définitivement, une subjectivité hantée ? Un retour sur la lettre des textes, en même temps qu’une réflexion sur le programme explicite de la philosophie cartésienne devraient permettre de répondre au moins en partie à ces interrogations.

Denis Kambouchner, professeur d’histoire de la philosophie moderne à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, est spécialiste de Descartes (dernier ouvrage paru : Descartes n’a pas dit, Les Belles Lettres, 2015) et éditeur desŒuvres complètes du même auteur (Gallimard Tel, en cours de parution). Il est aussi l’auteur de plusieurs essais sur les problèmes de la culture et de l’éducation, dont L’école, question philo­sophique, Fayard, 2013.

Animé par Frédéric Pellion

Organisé par le Conseil d'orientation de l'EPFCL et les Commissions locales de l'École (CAG et COE)

Pour voir le Programme complet de l'annnée.