Prochain Séminaire École

Au programme du 21 décembre

à 21h15, au 118, rue d'Assas - 75006 Paris

 

Anastasia Tzavidopoulou : « Que pourrait-on dire d’une position politiquement analytique ?  »

« L’inconscient c’est la politique », il y aurait une double articulation de cette expression de Lacan : la petite histoire du sujet, dictée par son inconscient, et la grande Histoire, celle qui dicte une logique collective. Dans son sillage, une position politiquement analytique serait celle qui, loin d’être militante ou sociale, produirait un énoncé pour cerner l’objet de la psychanalyse, l’inconscient. C’est le cas chez Freud et aussi chez Lacan.

Bernard Lapinalie : « La politique du psychanalyste  »

Difficile à notre époque de contredire la thèse de Lacan disant que la mise au jour du fonctionnement du capitalisme par Marx a renforcé le capitalisme ; quant aux diverses politiques menées à ce jour, rien n’indique qu’elles arrivent à modérer son renforcement.

Du coup on peut se poser la question : ne doit-on pas penser que la mise au jour du fonctionnement de l’inconscient ne peut également que le renforcer et quelle est alors la politique du psychanalyste telle qu’elle ait chance de répondre à ce qui paraît en impasse obligée ?

Animé par Elisabete Thamer

 

Consulter le Programme complet de l'année.